fusée


fusée

fusée [ fyze ] n. f.
XIIIe; a. fr. fus fuseau
I
1Vx Quantité de fil enroulé sur le fuseau d'une fileuse.
2Anciennt Fuseau (forme). Partie de l'épée qui forme la poignée. Mod. Chacune des extrémités de l'essieu d'une voiture qui entrent dans les moyeux des roues. boîte. Horlog. Cône cannelé où s'enroule la chaîne (montres de marine, etc.).
IIPar anal. de forme Projectile autopropulsé par réaction grâce à l'éjection à grande vitesse d'un gaz obtenu par combustion.
1(v. 1400) Pièce de feu d'artifice, tube contenant une préparation fusante (poudre, etc.) et une préparation lumineuse qui, lorsqu'on l'allume, s'élève et éclate en parcelles incandescentes. chandelle (romaine). Fusée volante ou à baguette : longue fusée attachée à une baguette de bois qui en maintient la direction. serpenteau. Gerbe, faisceau de fusées. 1. bouquet, girandole, soleil. Par ext. (servant de signal lumineux) Lancer, tirer une fusée. « Les fusées éclairantes éclatent au-dessus des arbres, sans bruit, retombent en pluie d'étincelles » (Le Clézio). Fusée de détresse. Partir comme une fusée, brusquement. ⇒ fuser.
2Par anal. (avec le trajet de la fusée) Jet de liquide qui gicle. gerbe. Trajet long et sinueux d'une fistule.
(avec le bruit de la fusée) Mus. Trait rapide, ascendant ou descendant, entre deux notes éloignées l'une de l'autre.
3Engin propulsé par un moteur anaérobie à réaction (moteur-fusée). Fusées de l'armée propulsant les ogives vers leurs objectifs. missile, 1. roquette, V1, V2; lance-fusées. Fusées nucléaires à longue portée. Fusée spatiale, interplanétaire. Lancement, tir, mise à feu d'une fusée. Fusée à propergol liquide. Fusée à trois étages. Booster d'une fusée. Fusée porteuse (de satellites, de stations orbitales, de sondes). ⇒ lanceur. Fusée qui revient sur terre. 1. navette. Cour. Tout véhicule spatial. vaisseau. « Au temps des fusées et de l'automation, les gens gardent la même mentalité qu'au XIX e siècle » (Beauvoir).
4Épreuve de descente de l'École de ski français.
5Techn. Composition fusante destinée à mettre le feu à un explosif. Fusée cylindrique pour faire exploser une mine. boudin, saucisson. Artill. Fusée d'obus : petite fusée fixée sur l'ogive du projectile destinée à le faire éclater. ⇒ détonateur. Fusée fusante. Fusée percutante.
⊗ HOM. Fuser.

fusée nom féminin (ancien français fus, fuseau) Extension d'un foyer infectieux (abcès) ou d'un foyer de nécrose, selon un trajet rectiligne ou sinueux, à travers des tissus sains. Littéraire. Manifestation soudaine, brillante de quelque chose, succession rapide et éclatante : Fusées de bons mots.fusée (homonymes) nom féminin (ancien français fus, fuseau) fuser verbefusée (synonymes) nom féminin (ancien français fus, fuseau) Littéraire. Manifestation soudaine, brillante de quelque chose, succession rapide et éclatante
Synonymes :
- jet
fusée nom féminin (de fusée) Chacune des extrémités d'un essieu ou d'un avant-train, supportant une roue et ses roulements. Partie, en forme de fuseau, d'une poignée d'épée. Axe de galet fixé dans la paroi latérale de la caisse d'un engin chenillé. Pièce héraldique ayant la forme d'un losange très allongé. Dans les montres anciennes, les boîtes à musique, pièce conique à génératrice non rectiligne, présentant une rainure hélicoïdale dans laquelle s'enroule une chaîne reliée au ressort principal. Extrémité d'un mât, d'une vergue. Dispositif cylindro-conique perforé destiné à la teinture des fils de laine. ● fusée nom féminin (de fusée) Pièce d'artifice se propulsant par réaction grâce à la combustion de la poudre. En aéronautique et en astronautique, véhicule mû par un moteur anaérobie à réaction. Armement Synonyme de fusée-détonateur. Sports Récompense (bronze, argent ou or) qui est décernée à un skieur ayant effectué une descente en un temps coté par rapport au temps de base d'un ouvreur qualifié. ● fusée (homonymes) nom féminin (de fusée) fuser verbefusée (expressions) nom féminin (de fusée) Partir comme une fusée, avec une très grande rapidité et brusquement. Fusée de décollage ou fusée JATO, fusée utilisée pour accélérer le décollage des avions. Fusée éclairante, fusée d'artifice portant des matières qui brûlent en l'air en répandant une vive lumière. Fusée globale, synonyme ancien de fobs. Fusée de signalisation, fusée d'artifice comportant un signal coloré, permettant aux troupes d'échanger des informations entre elles ou avec l'aviation. Fusée de détresse, fusée lancée depuis un navire en détresse pour demander du secours. ● fusée (synonymes) nom féminin (de fusée) Armement. Fusée globale
Synonymes :
- fobs
Synonymes :
- Armement. fusée-détonateur

fusée
n. f.
rI./r
d1./d Engin propulsé par la force d'expansion de gaz résultant de la combustion d'un combustible et d'un comburant.
|| Engin spatial muni d'un moteur-fusée.
d2./d Pièce d'artifice composée de poudre mélangée à des matières colorantes. Fusées de feu d'artifice. Fusées-signaux.
d3./d MILIT Mécanisme fixé à l'ogive d'un projectile pour le faire éclater.
d4./d MED Trajet long et sinueux parcouru par le pus entre le foyer de l'abcès et le point d'émergence.
rII./r
d1./d Quantité de fil qui peut être enroulée sur un fuseau.
d2./d AUTO Pièce conique qui reçoit la roue d'un véhicule.
Encycl. Les fusées peuvent évoluer hors de l'atmosphère, car elles utilisent un processus propulsif anaérobie. Dès 1903, le Russe Constantin Tsiolkovsky élabora la théorie du vol des fusées dans la perspective du voyage dans l'espace. Les premiers développements pratiques de la réalisation d'une fusée datent de 1926 aux États-Unis. Les expériences allemandes aboutirent en 1944 à la mise au point du V2. Les recherches qui se poursuivirent après la guerre, en U.R.S.S. et aux États-Unis, déterminèrent le principe d'une fusée constituée de plusieurs étages, dont chacun est équipé d'un système de propulsion indépendant, de façon à réaliser une économie optimale de carburant; les lanceurs d'engins spatiaux et les missiles intercontinentaux reposent sur ce concept.

⇒FUSÉE, subst. fém.
I. A.— Vieilli. Masse de fil qui entoure un fuseau :
1. Une escabelle étoit placée devant un rouet dont la fusée de coton, annonçoit le travail de la maîtresse de ce réduit.
CHATEAUBR., Natchez, 1826, p. 363.
Au fig. Démêler la fusée. Débrouiller une affaire compliquée. Cela posé j'ai à démêler avec vous une autre fusée (BALZAC, Corresp., 1831, p. 549).
B.— [P. anal. de forme]
1. ARMURERIE. Partie de l'épée comprise entre la garde et le pommeau. Au pommeau de l'épée on lit : Calixte Pape (...). À la fusée, un Dieu païen, Faune ou Priape (HEREDIA, Trophées, 1893, p. 94).
2. AUTOMOB. et CHARRONNAGE. Chacune des extrémités d'un essieu. Les engrenages sont à l'extérieur des roues, les longerons et les fusées d'essieux sont à l'intérieur (BAILLEUL, Matér. roulant ch. de fer, 1951, p. 78).
3. HÉRALD. ,,Meuble de l'écu en forme de losange`` (Ac. 1932).
4. HORLOG. Pièce conique autour de laquelle s'enroule la chaîne de certaines montres ou horloges. Un axe conique, que l'on pourroit comparer à la fusée d'une montre (CUVIER, Anat. comp., t. 2, 1805, p. 475).
5. MAR. Partie amincie qui termine un mât ou une vergue, au-delà du dernier capelage. La fusée d'un cabestan est la mèche ou pièce centrale d'un cabestan. La fusée d'aviron est la partie qui se trouve en dedans de l'embarcation lorsque l'aviron est armé (d'apr. SOÉ-DUP. 1906).
6. ART VÉTÉR. vieilli. ,,Se dit de plusieurs suros contigus`` (Ac. 1878).
II. A.— 1. PYROTECHNIQUE. Pièce de feu d'artifice, propulsée par réaction, qui éclate dans l'air en lançant des jets de parcelles en ignition :
2. Il tenait à la main une petite roue en bois noirci; un cordon de fusées déchiquetées courait tout autour : ç'avait dû être le soleil ou la lune au feu d'artifice du quatorze juillet (...). Il me montra les deux fusées avec leurs bouts de mèche en papier que la flamme avait coupés, noircis...
ALAIN-FOURNIER, Meaulnes, 1913, p. 10.
En partic. Cette pièce utilisée comme moyen de signalisation, notamment dans le domaine militaire et en alpinisme. Fusée de signalisation; fusée signal; fusée éclairante.
Fusée-parachute ou fusée à parachute. Fusée munie d'un parachute. Une fusée-parachute illumine de gros nuages que presse tumultueusement un fort vent d'Ouest (VAILLAND, Drôle de jeu, 1945, p. 121).
2. P. anal.
a) [Avec le mouvement de la fusée] Jet de liquide. La boue jaillissait en fusée, projetait sur les visages des taches sombres (GENEVOIX, Raboliot, 1925, p. 22).
PATHOL. Trajet long et sinueux (...) parcouru par le pus entre le foyer de l'abcès et le point d'émergence (d'apr. GARNIER-DEL. 1972). Les os sont envahis par la suppuration, qui amène (...) des fusées purulentes, des trajets fistuleux (NÉLATON, Pathol. chir., t. 1, 1844, p. 223).
Vomissement en fusée. Vomissement subit, sous forme de jet violent, sans effort intense des malades atteints de méningite (d'apr. GARNIER-DEL. 1972). Les signes méningés sont des plus nets : céphalées intenses, vomissements en fusée (QUILLET Méd. 1965, p. 361).
b) [Avec le bruit de la fusée] MUS. ,,Figure mélodique de caractère ornemental en forme de gamme ascendante ou descendante très rapide`` (Mus. 1976). La Parthenia (...) vous lance à tout bout de chant des fusées et des arpèges, montant jusqu'au contre-ré et au contre-fa suraigus (BERLIOZ, À travers chants, 1862, p. 201).
3. Au fig. Manifestation soudaine, brève et éclatante. Fusée de rires :
3. Tu n'aimes pas mon esprit, ses fusées te déplaisent; tu me voudrais plus uni de ton, plus monotone de tendresse et de langage.
FLAUB., Corresp., 1846, p. 265.
4. P. métaph. Pourquoi les cathédrales, Où la musique trône à la droite de Dieu, S'arrachent en fusée et remontent aux cieux? (NOAILLES, Forces étern., 1920, p. 80).
B.— 1. ARTILL. Dispositif fixé sur un projectile, destiné à le faire exploser au moment ou à l'endroit voulu. Fusée d'obus. P. méton. Ce projectile. Fusée antichar. On y a déterré un obus de soixante, encore chargé, dont la fusée s'était brisée au ras de la bombe (HUGO, Misér., t. 1, 1862, p. 390).
Fusée percutante. Dispositif fixé sur un projectile destiné à le faire exploser quand il heurte le sol ou un obstacle; p. méton. ce projectile. Les obus de 155 et de 220 sont munis d'une fusée percutante de culot (ALVIN, Artill., Matér., 1908, p. 213).
2. AGRIC. Fusée paragrêle. Dispositif fixé sur un projectile destiné à le faire exploser dans un nuage pour provoquer la pluie et éviter ainsi la formation de grêle; p. méton. ce projectile. Pour obtenir la transformation de la grêle en pluie (...) [on utilise] les fusées paragrêles (BALLU, Mach. agric., 1933, p. 79).
C.— ASTRONAUT. ,,Moteur fondé sur le principe de la réaction, c'est-à-dire où la propulsion du projectile est obtenue par éjection de matière à grande vitesse par un orifice situé à l'arrière, grâce au principe de la conservation des quantités de mouvement`` (MULLER 1966). P. méton. Moteur et engin propulsé par le moteur. Fusée gigogne, intercontinentale, porteuse. Le journal où l'on imprime que la propulsion par fusée se fera aussi bien dans le vide (ALAIN, Propos, 1933, p. 1123). Nous inventerions bien quelque fusée interplanétaire dont nous céderions le brevet aux Américains (ABELLIO, Pacifiques, 1946, p. 26).
REM. Fuséen, subst. masc., vieilli. Soldat d'artillerie lanceur de fusées de guerre. Attesté ds la plupart des dict. gén. excepté Ac. 1932 et ROB.
Prononc. et Orth. :[fyze]. Ds Ac. 1694-1932. Homon. fuser. Étymol. et Hist. A. 1. a) 1230 « quantité de fil enroulée sur le fuseau » (Gaidon, 277 ds T.-L.); b) 1553 fig. « affaire embrouillée » (DU VILLARS, Mémoires, IV ds GDF. Compl.); c) 1568 méd. « trajet parcouru par le pus » (A. PARÉ, Œuvres, 1, 24, chap. 33, éd. J. F. Malgaigne, t. 3, p. 427a); 2. a) fin XIIIe s. « fuseau » (Ms. Bibl. Bodléienne Oxford Douce 308, VI, 4 III ds T.-L.); b) 1644 hérald. (M. VULSON DE LA COLOMBIÈRE, La science héroïque ds RICH. 1680); c) 1678 art vétér. « exostose de l'os du canon » (GUILLET, p. 121); d) 1680 horlog. (RICH.); e) 1694 mar. « pomme en cordage sur le manche d'un aviron » (CORNEILLE); f) 1811 archit. colonne en fusée (MOZIN-BIBER, s.v. fuselé); 1872 colonne de fusée (Lar. 19e); g) 1845 mécan. « extrémité d'un essieu » (BESCH.); h) 1872 fil. (Lar. 19e); i) 1873, 24 nov. escr. « partie de l'épée engagée dans la poignée » (Penguilly L'Haridon ds J. officiel, p. 7155, 3e col. ds LITTRÉ). B. 1. a) Ca 1400 pyrotechnie et artill. (Compte du bailli de Hainaut, Arch. KK, reg. 524, f° 272 ds GAY); b) 1736 « composition fusante qui met le feu à un explosif » (AUBIN, p. 506); c) 1933 astronaut. (ALAIN, supra); 2. 1709 « vomissement » ([G. BRÉMOND], Guzman, I, 5, p. 100); 3. a) [1760, 6 août p. métaph. (VOLTAIRE, Lettre à Mme du Deffand, ds LITTRÉ : des fusées volantes qui crèvent sur la tête des sots)]; 1831 (BALZAC, Peau chagr., p. 63 : des rires [...] partirent comme des fusées); 1833 (CHÊNEDOLLÉ, Journal, p. 163 : jamais il n'y eut de discoureur plus brillant que Rivarol : c'était des éclairs, des fusées); b) 1768 mus. « trait diatonique très rapide » (ROUSSEAU). Dér. à l'aide du suff. -ée d'un a. fr. fus (fuseau). Fréq. abs. littér. :458. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 179, b) 587; XXe s. : a) 819, b) 987. Bbg. GOHIN 1903, p. 362. — GUILB. Astronaut. 1967, passim. — LEW. 1960, p. 86. — MAT. Louis-Philippe 1951, p. 202. — ROMMEL 1954, p. 94, 103, 180, 190.

fusée [fyze] n. f.
ÉTYM. XIIIe; de l'anc. franç. fus, du lat. fusus (→ Fuseau), avec, selon Guiraud, influence du v. fuser, du lat. fundere « fondre, couler ».
———
I
1 Vx. Quantité de fil enroulée sur le fuseau (1.) d'une fileuse. — ☑ Loc. fig. Vx. Démêler une fusée, une affaire embrouillée.
1 (…) il faut que cette fusée soit démêlée avant le départ de l'ambassadeur.
Mme de Sévigné, 1022, mai 1687.
2 Anciennt. Fuseau (forme).Partie de l'épée qui forme la poignée, entre la garde et le pommeau.
3 Mod. Chacune des extrémités de l'essieu d'une voiture qui entrent dans les moyeux des roues. Boîte.Mar. || Fusée de vergue : extrémité de la vergue.Horlog. Cône cannelé où s'enroule la chaîne de l'intérieur d'une horloge à poids, quand on la remonte. || « Les montres modernes n'utilisent guère la fusée » (Larousse industriel).
4 Blason. Meuble de l'écu en forme de losange. Fuseau (1.).
tableau Termes de blason.
———
II Par anal. de forme. Projectile propulsé par réaction grâce à l'éjection à grande vitesse d'un gaz obtenu par combustion.
A
1 (V. 1400). Pièce de feu d'artifice, tube contenant une préparation fusante (poudre, etc.) et une préparation lumineuse, qui lorsqu'on l'allume, s'élève et éclate en parcelles incandescentes. Chandelle (romaine). || La combustion de la poudre chasse violemment les gaz à l'arrière du tube et détermine par réaction la propulsion de la fusée. || Cartouche et pot d'une fusée. || Petite fusée à main. || Fusée volante, fusée à baguette : longue fusée attachée à une baguette de bois qui en maintient la direction. Serpenteau. || Fusée blanche, fusée de couleur. || Fusée qui monte, s'élève (cit. 43) dans le ciel, explose (cit. 3) et s'éteint. || Sifflement des fusées qui partent. || Gerbe, faisceau de fusées. Bouquet, girande, girandole.
2 Son fils, évêque d'Angers, éborgné d'une fusée à l'hôtel de ville (…)
Saint-Simon, Mémoires, I, 473.
3 (…) les noirs admirables du ciel et des eaux étaient déchirés à temps inattendus, éblouis par les très belles fusées qui montaient, criaient, gesticulaient, se tordaient, mouraient enfin de splendeur.
Valéry, Mélange, « Genève ».
4 D'autres fusées partirent, les unes en gerbes d'argent, celles-ci en spirales aux courbes de plus en plus larges comme un ressort détendu, celles-là toutes droites et qui, tout d'un coup, éparpillaient dans les étoiles une infinité de petits points d'or. La dernière affectait la forme d'un gigantesque bouquet tricolore (…)
J. Green, Adrienne Mesurat, III, IX.
(Fin XIXe). || Utilisation des fusées aux armées comme moyen de signalisation nocturne. || Fusée blanche éclairante. || Fusée de signalisation. || Fusées-signaux de couleur. || Fusée à parachute.Mar. || Fusée lancée en signe de détresse.Aviat. || Fusée d'atterrissage de fortune.
5 Au risque d'emboutir, il atterrirait n'importe où. Et, pour éviter au moins les collines, il lâcha son unique fusée éclairante. La fusée s'enflamma, tournoya, illumina une plaine et s'y éteignit : c'était la mer.
Saint-Exupéry, Vol de nuit, XV.
6 (…) les fusées barraient la nuit d'un long boulevard de clarté, et, par instants, cela s'égayait de lueurs rouges ou vertes, vite éteintes, pareilles à des enseignes lumineuses.
R. Dorgelès, les Croix de bois, III.
2 Par compar. || Clochetons (cit.), fleurs qui s'élancent comme ces fusées (→ Digitale, cit. 1). || Hirondelles qui lancent leur cri (cit. 28) comme une fusée. || Rire, invective qui part comme une fusée ( Fuser; → Feu, cit. 55).
7 Alors un éclat de rire sonore, profond, partit comme une fusée dans la cale noire (…)
Loti, Mon frère Yves, VI.
8 Les files de becs de gaz éclairaient une solitude immense et glissante, du fond de laquelle trois quatre feux montaient comme de lentes fusées.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. III, XVI, p. 204.
3 (Av. 1778). Manifestation rapide, éclatante et soudaine. || Une, des fusées de rires, de traits spirituels. || Ses colères ne durent pas, ce sont des fusées (Académie). || Les fusées de la conversation (→ Entrain, cit. 4).
9 Des fusées de clabauderie annoncent, de temps en temps, que le héros de l'abstinence est en train de gagner du terrain.
G. Duhamel, Scènes de la vie future, IX.
4 Par anal. (avec le trajet de la fusée). Jet de liquide qui gicle. || Fusée d'éclaboussures. Gerbe. Méd. || Vomissement en fusée (dans les cas de méningite).(1803). Trajet long et sinueux parcouru par le pus entre le foyer de l'abcès et le point d'émergence ( Fistule).
5 Par anal. (avec le bruit de la fusée). Mus. Trait rapide, ascendant ou descendant, entre deux notes éloignées l'une de l'autre.
B
1 Engin propulsé par un moteur à réaction (anaérobie); ensemble formé par le moteur et l'engin. || Fusées-engins (militaires). || Fusées antichars ( Lance-fusées, lance-roquettes; bazooka).Fusée intercontinentale. || Fusée porteuse d'un engin atomique. || Fusées mer-sol, mer-air, mer-mer; fusées air-air, sol-sol, air-sol, sol-air : engins balistiques utilisés pour les combats aériens, les bombardements à la longue portée, les bombardements précis et la défense antiaérienne. Missile. || Rampe, base de lancement de fusées. || Fusée gigogne à étages. || Mise à feu d'une fusée. || Propulseur auxiliaire d'une fusée. Booster (anglic.). || Fusée destinée au lancement d'un satellite à l'exploration spatiale. Lanceur. || Fusées interplanétaires. Vaisseau (spatial). || Tuyères à réaction d'une fusée.Fusée-sonde, destinée à étudier la haute atmosphère.
10 La fusée (…) doit emporter avec elle sa masse d'éjection. La propulsion cesse quand il n'y a plus de masse, même s'il y a encore de l'énergie.
Lionel Laming, l'Astronautique, p. 14.
Avion-fusée : avion à réaction qui n'emprunte pas d'oxygène à l'air pour servir à la combustion mais emporte avec lui combustible et comburant.
2 (1736). Techn. Composition fusante destinée à mettre le feu à un explosif. || Fusée cylindrique pour faire exploser une mine. Boudin, saucisson.Artill. || Fusée d'obus : petite fusée fixée sur l'ogive du projectile destinée à le faire éclater. Détonateur. || Fusée fusante ou fusée à temps, qui détermine le temps écoulé entre le lancement du projectile et son éclatement. || Fusée percutante, qui fait éclater le projectile au choc. || Fusée à double effet. || Réglage d'une fusée.
11 La fusée du shrapnell monte, puis retombe verticalement; celle du percutant, après l'explosion, se détache de l'ensemble disloqué et reste ordinairement enterrée au point d'arrivée (…)
H. Barbusse, le Feu, XIX.
3 (Du sens II., B., 1.). Ski. a Position du skieur en recherche de vitesse, skis rapprochés, buste penché en avant, mains en proue devant le menton ( Œuf).
b Épreuve-test de l'École de ski français consistant en une descente d'environ 300 à 400 m de dénivellation, 2 000 m de longueur et 15 à 20 portes de 8 à 10 m de large. || Fusée d'or, d'argent, de bronze.
DÉR. (Du sens 1.) Fusette.
COMP. Fuséonautique. Lance-fusées, rétrofusée, statofusée.
HOM. Fuser.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Fusee — Fusée Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Fusee — Fusee, or fusée, can mean: *A component of a clock: see Fusee (horology) *The pyrotechnic device which is also called a flare. *An old word for flintlock rifle …   Wikipedia

  • fusee — [fyo͞o zē′, fyo͞o′zē΄] n. [Fr fusée, spindle, rocket, hence fusee < ML fusata < L fusus: see FUSE2] 1. Archaic a friction match with a large head, able to burn in a wind ☆ 2. a colored flare used as a signal by trainmen, truck drivers, etc …   English World dictionary

  • Fusee — Fu*see , n. [F. fus[ e]e a spindleful, fusee, LL. fusata, fr. fusare to use a spindle, L. fusus spindle.] (a) The cone or conical wheel of a watch or clock, designed to equalize the power of the mainspring by having the chain from the barrel… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Fusee — Fu*see , n. [See 2d {Fusil}, and cf. {Fuse}, n.] 1. A flintlock gun. See 2d {Fusil}. [Obs.] [1913 Webster] 2. A fuse. See {Fuse}, n. [1913 Webster] 3. (a) A friction match for smokers use having a bulbous head which when ignited is not easily… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Fusee — Fu*see , n. [Etymol. uncertain.] The track of a buck. Ainsworth. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • fusée — rétrofusée …   Dictionnaire des rimes

  • fusee — also fuzee, type of light musket, 1660s, from Fr. fusil (see FUSILIER (Cf. fusilier)) …   Etymology dictionary

  • fusée — (fu zée) s. f. 1°   La masse de fil enroulé sur le fuseau et qui provient de la filasse de la quenouille. Viderune fusée. Sa fusée est bien embrouillée. Dévider une fusée.    Fig. Démêler une fusée, pénétrer un mystère, une intrigue, toute espèce …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Fusée — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Fusée », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Fusée peut faire référence à : fusée  …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.